CAN 2017 : Le Cap-Vert ne sera pas du voyage

  • La sélection cap-verdienne a perdu 0-1 face à la Libye, au Estádio Nacional à Praia, lors du dernier match du Groupe F pour ces deux équipes. Le but de la victoire pour les libyens a été marqué par Triki Mohamed à la 90e minute. La victoire était impérative pour le Cap-Vert pour pouvoir encore espérer participer à « sa » troisième CAN consécutive après l’Afrique du Sud en 2013 et la Guinée Equatoriale en 2015. Le Cap-Vert finit deuxième avec 9 points tandis que la Libye termine à la troisième avec sept unités.
  • Le Nigeria, éliminé, termine sur une meilleure note : L’équipe du Nigeria a battu celle de Tanzanie 1-0 en éliminatoires de la CAN 2017, ce 3 septembre 2016 à Uyo. L’attaquant Kelechi Iheanacho a marqué pour les Super Eagles avec une frappe puissante (78e). Une victoire sans conséquence : Nigérians et Tanzaniens étaient déjà éliminés dans le groupe G, où seule l’Egypte s’est qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations. Cette victoire met en revanche Gernot Rohr, le nouvel conseiller technique de la sélection nigériane, en confiance avant la suite des éliminatoires du Mondial 2018, le mois prochain, face à la Zambie.
  • Rwanda accroche le Ghana en éliminatoires  ; L’équipe du Rwanda a fait match nul 1-1 au Ghana, ce 3 septembre 2016, enéliminatoires de la CAN 2017. A Accra, les Rwandais ont égalisé par Muhadjiri Hakizimana, après que Samuel Tetteh ait ouvert le score pour les Ghanéens. Un résultat sans conséquence puisque les Black Stars étaient déjà qualifiés et des Amavubi déjà éliminés, dans le groupe H.
  • Le Cameroun expérimente : L’équipe du Cameroun a battu celle de la Gambie 2-0 en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, ce 3 septembre 2016 à Limbé. Un résultat sans importance, les Camerounais étant déjà qualifiés pour la CAN 2017 au Gabon. Etre déjà qualifié pour un tournoi, avant la fin des éliminatoires, présente au moins un grand avantage : un entraîneur peut tester de nouveaux joueurs et des tactiques inédites.
  • L’un des rares titulaires habituels, Benjamin Moukandjo, a ouvert le score à la 35e minute, grâce à un penalty généreusement accordé pour un léger accrochage sur Karl Toko Ekambi. Un arbitre qui a refusé à Moukandjo un penalty davantage valable, juste après la pause (49e).
  • Le deuxième but camerounais est ensuite venu sur corner avec un bon coup de tête de Karl Toko Ekambi (2-0, 54e).
  • La Côte d'Ivoire défendra son titre : L’équipe de Côte d’Ivoire, vainqueur de la CAN 2015, défendra son titre lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (14 janvier au 5 février, au Gabon). Les Ivoiriens ont pourtant été tenus en échec 1-1 par les Sierra-Léonais lors de leur dernier match des éliminatoires de la CAN 2017, ce 3 septembre 2016 à Bouaké. 
  • Onze pays sont déjà assurés de prendre part à l'épreuve. Qualifiée ce samedi dans la douleur après son nul face à la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire a rejoint le Gabon (le pays hôte), le Maroc, l'Algérie, le Cameroun, le Sénégal, l'Egypte, le Ghana, le Zimbabwe, le Mali et la Guinée-Bissau.
  • Cinq places restent donc à prendre. Si le Togo a une mince chance de se qualifier, la Tunisie est en ballotage favorable. La République démocratique du Congo, le Burkina Faso et le Bénin doivent, eux, s'imposer respectivement face à la Centrafrique, le Botswana et le Mali.
  •