LIGUE DES CHAMPIONS : Le Real est intouchable, Zidane bientôt béatifié

Juventus Turin - Real Madrid : 1-4. Chirurgical, le Real est devenu hier soir le premier club de l’ère moderne à conserver son titre en C1. Tout simplement géant.

C’est une histoire qui recommence sans cesse. Un sentiment d’inéluctable et de puissance incontrôlable qui se dégage d’un club hors normes. Dans la nuit bouillante de Cardiff, baigné par une ambiance que le toit refermé de l’impressionnant Millennium Stadium a rendu encore plus formidable, au bout d’une véritable démonstration en deuxième période, le Real Madrid a décroché la « duodecima », la 12e Ligue des champions de son histoire.

Les Merengue ont dû tremper leurs shorts dans le bénitier aux étoiles de la glorieuse épreuve, quand ils étaient petits. Zidane, lui, a dû carrément plonger dedans en entier. Le voilà deuxième entraîneur français à gagner deux fois la C1 après Helenio Herrera dans les années 60. Le premier, surtout, à avoir remporté deux fois consécutivement la Ligue des champions de l’ère moderne. Un exploit insensé, en 18 mois d’exercice.

Zizou est mythique, la Juve maudite, puisqu’elle perd sa 5e finale de C1 consécutive. Buffon, impuissant hier, n’aura peut-être pas la glorieuse sortie européenne dont il rêvait et qu’il aurait sûrement méritée …