LIGUE DES CHAMPIONS : Sadio Mané voit double, Koulibaly sombre

Sadio Mané sera le lion présent en 9e de finale de l’Europa League. Liverpool a confirmé sa suprématie dans le groupe C en dynamitant Spartak Moscou (7-0).

Dans ce groupe C, peut-être le plus ouvert puisque Liverpool, le FC Séville et le Spartak Moscou pouvaient se qualifier pour le tour suivant, Maribor étant décroché. Les Reds ont fait le travail rapidement puisque Coutinho a mis les pensionnaires d’Anfield sur les bons rails avec un doublé (2-0, 4e et 15e) avant que Firmino n’offre encore plus d’air aux siens (3-0, 19e). Mais en deuxième période, les hommes de Klopp semblaient ne pas vouloir s’arrêter en si bon chemin puisque Sadio Mané marquait le quatrième but (4-0, 48e) juste avant que Coutinho s’offre un triplé (5-0, 50e). Mais ce soir, c’était open-bar puisque Mané s’offrait un doublé (6-0, 76e) tandis que Salah marquait aussi son but (7-0, 86e). Dans le même temps, le FC Séville, en ballottage pour la qualification, pouvait valider son ticket en s’imposant à Maribor, vieil ami de l’Olympique Lyonnais. Sauf qu’en Slovénie, rien ne se passe comme prévu et les Andalous, malgré la possession de balle, étaient surpris par une réalisation de Tavares (1-0, 10e). Au retour des vestiaires, les Andalous continuaient leur oeuvre et trouvaient la faille par Ganso (1-1, 75e).

Séville et Liverpool rejoignent les huitièmes que ne verra pas Kalidou Koulibaly et Naples dans le groupe F. Le Napoli, en situation défavorable puisque 3e du groupe, allait aux Pays-Bas pour rencontrer Feyenoord, dernière équipe de ce mini-championnat avec 0 point. Tout commençait bien pour les hommes de Sarri puisqu’ils trouvaient rapidement la faille par l’intermédiaire de Zielinski (0-1, 2e). Sauf qu’étrangement, ils reculaient un peu et concédaient une égalisation par Jorgensen (1-1, 33e) offrant une qualification provisoire au Shakhtar Donetsk, mais aussi le premier point des Néerlandais dans cette édition de la Ligue des Champions. À la pause, les Italiens étaient éliminés. Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient, mais personne ne trouvait la faille malgré quelques occasions de part et d’autre, notamment celle de Marko Rog (74e). Mais Feyenoord finissait par l’emporter grâce à St Just (2-1, 90e +1). Naples est éliminé avec la consolation d’être versé en Europa League.

Diao Baldé keita, Seydou Sy (Monaco) et Kara Mbodji (Anderlecht) sont en revanche éliminés