MERCATO : Le Barça passe à l’action pour Serge Aurier ! 


Canal + annonce que le FC Barcelone est passé à l'offensive pour Serge Aurier, entrant en contact avec l'entourage du latéral droit du Paris SG en vue d'un transfert en juin 2017 !

  Même quand il ne joue pas, Serge Aurier (23 ans), dont l’année 2016 a été particulièrement agitée, trouve le moyen d’être au cœur des débats. Le latéral droit du Paris SG, laissé au repos par Unai Emery pour le déplacement à Lille, n’alimente pas cette fois la rubrique faits divers, mais bien la page transferts. Canal + assure ce lundi que le FC Barcelone, déjà associé à l’international ivoirien (32 sélections) par le passé, serait toujours intéressé par le défenseur parisien pour un transfert en juin 2017.

Mieux, les Blaugranas auraient même passé la première dans ce dossier, initiant les contacts avec l’entourage du joueur. Les Catalans misent cette année sur le jeune Sergi Roberto (24 ans), milieu formé à La Masia, au poste d’arrière droit, sa doublure étant Aleix Vidal (27 ans), recruté pour plus de 25 M€ au FC Séville à l’été 2015. Seulement, alors que ses relations avec Luis Enrique semblent fraîches depuis quelques semaines, Vidal est régulièrement annoncé sur le départ, l’Inter Milan et plusieurs autres écuries s’étant même déjà positionnées.

Quelle sera la position du PSG ?

D’où l’intérêt du Barça, désireux de renforcer et pérenniser ce secteur de jeu, pour Aurier. Reste désormais à savoir comment le PSG réagira. L’ancien Lensois est sous contrat avec le club de la capitale jusqu’en juin 2019. A priori, il n’y a donc pas à avoir d’inquiétude pour les champions de France en titre. Néanmoins, le pouvoir d’attraction du géant de Liga, où est déjà parti un ex-Parisien cet été (Lucas Digne), reste une menace de taille pour les dirigeants franciliens.

Même au plus fort de la tempête médiatique après sa vidéo fracassante sur Periscope ou au cœur de son affaire judiciaire (il a fait appel d’une condamnation à deux mois de prison ferme pour violence sur policier), le PSG n’a en effet jamais abandonné Serge Aurier, qui émarge à 3 M€ par an. Qu’en sera-t-il sur le marché des transferts cet été ? Réponse dans les mois à venir.