CHARLEROI : Amara Baby rêve de la Premier League

Amara Baby était probablement le joueur de Charleroi (2e après 21 journées) le plus impressionnant du premier tour avant sa blessure au tibia, véritable coup d'arrêt : le Sénégalais comptabilisait quatre buts et trois assists mais, surtout, enchaînait les prestations canon (15 journées d’affilée) sur son flanc. Enfin revenu, il espère profiter du stage pour reprendre le rythme et entamer la seconde partie de saison sur les chapeaux de roue.

"Ma blessure (au tibia) peut encore revenir", craint-il toutefois, interrogé par La Dernière Heure depuis le stage du Sporting à Murcie. "J'espère que ça ne va pas empirer". Baby souligne toutefois que son hygiène de vie a bien évolué ces dernières années. "Je fais plus attention à moi et ça se ressent sur le terrain. Je me sens plus fort, physiquement et mentalement ; ça permet d'être performant sur le long terme".

L'objectif est donc clair aujourd'hui : retrouver le niveau qui était le sien lors du premier tour pour porter Charleroi. "J'ai 28 ans, j'ai envie de rêver", confesse Baby. "Il n'y a pas encore d'offres, mais si à l'avenir, il en vient de clubs intéressants, pourquoi pas". Le rêve du Zèbre ? La Premier League, comme beaucoup. "On me dit que j'ai le profil. Mais avant ça, il faut que je retrouve ma forme. Et de toute façon, je suis concentré sur Charleroi: il y a un coup à jouer".
Amara Baby a joué son premier match international avec le Sénégal depuis le 13 juin 2015 contre le Burundi (3-1 en qualifications de la Can 2017). Il avait joué 5 minutes, son temps de jeu global en sélection. Lors de sa 2e convocation, il n’avait pas figuré sur la feuille de match  contre la Namibie (2-0) le 5 septembre 2015.