GUEDIAWAYE FC : Rupture avec Diamil Faye, capital ouvert pour nouvelle société

Le bureau de l’association s’est réuni le dimanche 24 septembre à la mairie de la commune de Limamoulaye Ndiarème suite aux sorties médiatiques de la Direction de l’Administration de la section professionnelle de Guediawaye Football Club et du Président de JAPPO SA  pour accuser le bureau de l’Association GFC de rupture abusive de contrat.

Pour rappel le protocole qui lie l’association et la société Jappo Sa est signé le 23 novembre 2011 donc prend fin cette année et sa reconduction tacite est assujettie au respect de ses obligations par ladite société.

Ensuite, le bureau de l’Association tient à préciser non seulement Jappo SA refuse de lui transmettre un rapport exhaustif de sa gestion de la section professionnelle du Club avec les états financiers, mais a posé, en premier, les actes manifestes de son intention de rompre le partenariat et pour preuves les faits suivants :

Premièrement, C’est Monsieur Diamil Faye, Président de JAPPO SA et de la section professionnelle de Guediawaye Football Club,  qui a saisi par lettre n° 0257/GFC/PR/FN du 03 août 2017 l’Association Guédiawaye FC pour l’inviter à «  discuter des modalités de reprise du club par une autre entité ou par l’association ».

Deuxièment, c’est lui-même qui a annoncé publiquement la décision de sa société de se retirer de la gestion de la section professionnelle de l’association direction  sans avoir rencontré les dirigeants de l’Association, pour, dit-il, à cause d'un climat délétère qui n'est pas favorable à un investissement à long terme lors d’une conférence de presse tenue au Stade Amadou Barry, le vendredi 04 août 2017.

Troisièment, lors de la rencontre du 30 août 2017 à la Mairie de Ndiarème Limamoulaye entre les deux parties, c’est encore Monsieur Diamil  Faye, Président de JAPPO SA et de la section professionnelle de Guediawaye Football Club qui a réaffirmé « que dans ces conditions Jappo SA ne pouvait reprendre la gestion du club et qu’une solution alternative devrait être trouvée.»

Ainsi, face à cette situation où le Président de Jappo SA décide de se retirer de la direction professionnelle du GFC d’abord dans sa lettre précitée, puis lors de sa conférence de presse et ensuite lors de la rencontre entre les deux parties, l’Association a jugé nécessaire de lui envoyer, le 18 septembre 2017, une lettre pour, d’une part, lui rappeler tous les manquements de la structure qu’il dirige par rapport à l’exécution du protocole d’accord et, d’autre part, lui signifier que les conditions actuelles ne conduisent nullement à une tacite reconduction.

Dans le même sillage, le bureau de l’Association lui a fait comprendre en réponse à sa décision de se retirer, il l’accepte et a pris la résolution de créer une nouvelle société dont le capital sera ouvert à des personnes physiques et morales pour gérer, à la fin du contrat, sa section pro conformément aux exigences du cahier des charges de la Ligue Sénégalaise de Football professionnel (LSFP) et sans interruption. Cette continuité sera aussi assurée pour le football amateur qui sera géré par l’Association.