DAME DIOP, PRESIDENT D’HONNEUR ASC NAYAAB NEN: «Je ne suis qu’un serviteur du foot bargnois»

Grâce à un recrutement qualiteux et quantiteux, l’Asc Nayaab Nen de la zone 4/A de Bargny (Odcav de Rufisque) a réussi mardi un retour triomphal dans le National Pop après trois ans de suspension. Son président d’honneur, Dame Diop, ne fait guère la fine bouche et décline même des ambitions «himalayéennes».

jourdesport.sn: Votre retour à la compétition mardi a été marqué par un succès éclatant face à Ferey Joogal par trois buts à 0…

Dame Diop: Pour dire vrai, ce qui est fondamental pour moi se trouve dans le développement du football bargnois. Le reste étant moins important à mes yeux. Je ne suis qu’un serviteur du foot bargnois. Cependant, je ne cacherais point mon appartenance à l’Asc Nayaab Nen, l’équipe fanion du quartier de Ndiolmane. Mon quartier d’origine. Le beau retour de l’Asc Nayaab Nen a pour soubassement la paix dans les cœurs. Car l’équipe revient d’une suspension de trois ans. Ce qui était une première dans l’histoire de notre Asc. Il faut donc œuvrer pour extirper cette épine du pied de Ndiolmane. Un quartier, qui du reste, figure parmi les plus grands de Bargny géographiquement parlant. Sans oublier le paradigme de grande Asc que colporte Nayaab Nen. De ce fait, notre entrée fracassante face à Joogal de mardi dernier constitue un pas initial vers le sacre pour 2017. Car il n’est point question pour notre Asc d’aligner une troisième défaite en finale zonale (il fait référence aux apothéoses perdues en 2005 et 2009, Ndlr). Pour ce National Pop édition 2017, nous ambitionnons les titres zonal, départemental et régional. Voir même national. Nayaab Nen de 2017 est déjà flamboyante avant même d’être au complet. Puisque sous peu, de nouvelles têtes en provenance de Dakar vont débarquer dans l’équipe.

Quelle a été la stratégie mise en place pour ce retour sensationnel de Nayaab Nen?

D’abord nous avons compté sur la jeunesse montante de notre quartier. Puis nous avons recruté des talents confirmés ça et là. Ceci pour avoir un bon dosage pouvant nous permettre d’aller le plus loin possible à Bargny, comme dans le département de Rufisque et surtout la région de Dakar. Et en guise de cerise sur le gâteau, le trophée national ne nous déplairait pas.

Pour en revenir à notre campagne de recrutement, elle a été focalisée sur des fils du terroir bargnois. L’essentiel étant d’aider nos joueurs locaux à aller de l’avant. Et toutes les recrues de Nayaab Nen de cette année, je compte les propulser dans des niveaux plus huppés dès la rentrée prochaine. C'est-à-dire rejoindre des clubs pensionnaires de Ligue 1 voir Ligue 2. Et pour réaliser ce projet, j’ai les partenaires et les moyens nécessaires. Car il est important de voir les fils de Bargny allaient dans des divisions plus loties que le National Pop.

Pour l’anecdote, il n’est pas été trop difficile de recruter ces éléments qui font actuellement le bonheur de Nayaab Nen. Il fallait juste les motiver, les galvaniser via un projet ambitieux et enfin être utile à leurs proches parents. Sans oublier le fait de leur attribuer des parcelles. Car mon choix le plus fort est de voir tous les fils de Bargny disposer de terrains où construire afin d’y habiter au finish. Je ne suis qu’un serviteur du football bargnois. C’est vraiment cela mon credo.

Hormis Nayaab Nen, menez-vous d’autres actions pour le football bargnois. Permettez nous aussi de connaître votre personnage?

L’équipe du centre Lamane Bargny, par exemple s’apprête à disputer une finale cadette de Coupe su Sénégal dans les prochains jours. Et je suis engagé à accompagner l’équipe. Dans un premier temps, j’avais eu à faire des actions majeures lors de l’édition déprogrammée de cette finale lors des semaines écoulées. Je reste fidèle à ma démarche dans l’optique d’une nouvelle programmation de cette finale entre Lamane-Galaxy Foot.

Du côté personnel, je suis né en 1962 (55 ans). Naguère, j’étais dans le milieu de la pêche avant de bouger vers la gestion des espaces géographiques. C’est important car nos ancêtres étaient des agriculteurs. Et je me bats jour après jour pour le rayonnement de ce cher patrimoine bargnois. Par ailleurs, je suis un grand militant du parti au pouvoir au Sénégal. Je veux parler de l’Alliance pour la République (Apr) dont le chef de l’Etat Macky Sall demeure le secrétaire général.

Recueillis par S. SECK & A. NDIOUR (jourdesport.sn)