DECES DE KANE DIALLE SEMBENE : La fronde de Be Free ne dégainera plus de boulets !

La grande Faucheuse vient encore de frapper dans les rangs de l’Asc Be Free de la zone 5 de Bargny (Odcav de Rufisque)! En effet, après les récents décès du portier Abdoulaye Thiombane dit «Sembéne» et du joueur Mamadou Guéye «Toukou», ce fut le tour du vétéran Cheikhou Sembéne «Kane Diallé» (59 ans) d’allonger cette funeste liste depuis hier dimanche.

Le terrain du camp militaire Moussa Dioum de Bargny est vraiment tout un symbole dans la carrière sportive de «Kane Diallé». En effet, c’est sur cette mythique enceinte des lébous que ce milieu de terrain surnommé «Kane Diallé» en wolof en raison de son postulat de joueur infranchissable, a fait sensation dans le National Pop. Et c’est sur ce même pré du camp militaire que Cheikhou Sembéne, policier à la retraite, a presque rendu son dernier souffle hier au cours d’une rencontre amicale entre vétérans.

Yoro Diarra de Guéléwars témoin oculaire du jour, nous renseigne: «Nous en étions à la pause de cette rencontre amicale qui se tient tous les dimanches et opposant des vétérans. Kane Diallé était sur le moment de changer son dossard avec son remplaçant afin que l’on puisse reprendre la seconde période. C’est à ce moment précis, qu’il s’est effondré. Kane Diallé a été acheminé dans un premier temps dans l’infirmerie du camp militaire avant d’être tout bonnement transféré à l’hôpital Youssou Mbargane Guissé de Rufisque. Une fois son décès constaté, le défunt a été transporté jusqu’à l’hôpital Dantec de Dakar pour des raisons d’autopsie.»

De son parcours de joueur de Be Free comme à l’As Police, Cheikhou Sembéne «Kane Diallé» s’est surtout particularisé par son impressionnante frappe de mule. Toujours prompte à déchirer les barrages les plus hermétiques, à liquéfier les portiers les plus teigneux avant de transpercer littéralement les filets aussi tendus soient-ils. Yoro Diarra confirme: «Les balles arrêtées de Kane Diallé étaient semblables a des penalties. Le but était presque acquis d’avance avant même l’exécution de la sentence. C’était une véritable fronde dont les boulets liquéfiaient tout sur leur passage. Et les gardiens de Bargny et de Rufisque tout comme du reste du pays de l’époque, ne me démentiront pas.»

Vainqueur de la Coupe Ufoa dans le passé avec la Police, Cheikhou Sembéne «Kane Diallé» a glané de nombreux titre dans le National Pop avec son Asc de toujours, Be Free. Son inhumation est prévue ce lundi au cimetière de Ndaldaly. Un site où la fronde de Be Free devra désormais reposer à côté d’anciens potes d’Asc à l’instar de Papa Mandaw Diouf et de l’élégant Oumar Diop Mbaye dit «Ngalla».

Souleymane SECK (jourdesport.sn)