DOUDOU FALL – PRESIDENT ASC JAPPO TAKHAW: «Cajoler le trophée zonal pour feu Khila Mbaye»

En 2015, le défunt président Khila Mbaye avait propulsé Asc Jappo Takhaw jusqu’en finale de la zone 9 de Diamniadio (Odcav de Rufisque). Dans les jours à venir, Mamadou Fall dit «Doudou» peut espérer faire mieux sous les couleurs de la même équipe et avec la même fonction.

Le prolongement de Khila Mbaye

«Quelques mois seulement après notre finale perdue en 2015 devant Ponty, notre président Khila Mbaye rendait l’âme. Et sa succession au trône de Jappo Takhaw par Samba Mboup «Pape» n’avait pas été des plus reluisantes. Pour preuve, nos formations cadette et senior avaient toutes succombé au terme des matches de poules. La situation devenait alors gênante et le legs de feu Khila Mbaye quelque part «trahi». Il fallait remobiliser les troupes et remettre l’Asc sur la direction des succès. C’est dans ce contexte si tendu que j’ai pris les rênes de l’Asc. Surtout que par le passé, j’ai toujours été un fidèle collaborateur de Khila Mbaye et même son président de la Commission sportive (Pcs).»

La recette triomphale

«Pour mon règne, il fallait nécessairement œuvrer dans le même sillage que Khila Mbaye. Faire donc du copier-coller. Et dans cette optique, j’avais l’adhésion des populations locales ainsi que de mon staff et comité directeur. Ceci en allant vers les grands sponsors et donateurs. Afin de disposer des moyens adaptés pour mener de grandes politiques sportives. Faire des recrutements de qualité et pouvoir bénéficier d’une jeunesse locale triomphante. Du coup, nous avons recruté dans des formations de Ligue 2 et de divisions régionales. Ces joueurs sont venus se greffer à des jeunes de notre quartier dynamiques et talentueux, du reste. Résultats des courses, Jappo Takahaw est en finale chez les seniors comme en cadets avec un seul but encaissé toutes catégories confondues. Du jamais vu au niveau des Asc localisées dans Diamniadio Centre. L’histoire est donc en marche surtout si un éventuel doublé zonal venait couronner notre atypique parcours de 2017. En seniors, notre adversaire pour la finale sera soit Mankoo, Poutou ou Dougar Peulh (des cas litigieux encore à vider, Ndrl). Chez les cadets, Jappo Takhaw va croiser le vainqueur de la demi-finale Mankoo-Dental.»

Adversaire rêvé en finale

«Il n’y pas de préférence particulière pour nous en direction de cette finale zonale 2017. Mankoo, Poutou ou Dougar Peulh, peu importe. L’essentiel pour nous est d’avoir le trophée et d’aller le déposer chez feu Khila Mbaye. Qu’on cajole vivement donc ce Graal pour Khila Mbaye. Toutefois, croiser et battre Mankoo en finale aurait un parfum particulier. Surtout avec tout le prestige et la renommée qui enveloppent Mankoo à Diamniadio et dans le département de Rufisque. Justement en parlant de département de Rufisque, nous comptons aussi conquérir le tournoi de cette ancienne ville coloniale. Nous avons la ferme ambition de remporter la coupe départementale de Rufisque afin de la dédier à notre remarquable délégué de quartier nommé Moussa Diop. En tout cas, j’en ai la ferme intention.»

Trajectoire de joueur et dirigeant

«De son ancienne appellation de Dioubo à l’actuelle dénomination de Jappo Takhaw, notre Asc a connu quatre finales zonales infructueuses. Et ceci en 35 ans d’existence. Il est temps donc que le trophée vienne garnir les vitrines de notre équipe. A titre personnel, j’ai perdu deux finales comme acteur sur le terrain devant Mankoo. A l’époque, j’étais défenseur ayant pour modèle l’ancien footballeur nigérian, Taribo West. Donc un défenseur dur sur l’homme. Toutefois mon poste de prédilection à mes grands débuts dans le National Pop était gardien de buts. C’est par la suite que je me suis reconverti en défenseur».

«Une fois mes godasses raccrochées, j’ai opté la posture du dirigeant sous la férule du feu président Khila Mbaye. Il ne cessait de me dire que: «il faut toujours porter en bandoulière la passion du quartier dont l’on est originaire. Condition sine qua non pour faire les sacrifices nécessaires pour réussir dans ce milieu sportif». Avec Khila Mbaye, il nous arrivait même de finir des réunions très tard dans la soirée. Et aujourd’hui, la fougue et la détermination de Khila Mbaye continuent de gouverner nos pas. Avec les résultats prometteurs que l’on connait. La suite nous dira un peu plus certainement.»

Recueillis par Souleymane SECK (jourdesport.sn)