NAVETANES – CHAMPIONNE 2017 A SEBIKOTANE: Doyenne Thiokho comme à ses plus belles heures !

Ça y est, c’est fait ! Après neuf ans de disette, Thiokho est redevenue championne de la zone 6 de Sébikotane (Odcav de Rufisque) à la faveur de son étriqué succès devant à Diambars (1-0). C’était samedi écoulé au terme d’une finale qui a permis à cette doyenne des Asc à Sébikotane (fondée en 1964) de glaner son cinquième trophée zonal.

Dans les artères de Sébi-Thiokho, fief de l’Asc éponyme, les nombreuses années de désillusion sont désormais derrière. Oublier également les suspensions répétitives pour des supporteurs, naguère, apôtres de la violence. Désormais les choses semblent avoir nettement évolué dans le bon sens. Et Thiokho se met dans les conditions idéales pour disputer les phases départementales de Rufisque édition 2017. Une compétition que Diouf Mbengue (actuel président de l’Odcav de Rufisque) et ses coéquipiers d’alors, avaient disputé et perdu en 1995 devant Door Fopp. Ceci suite à une défaite de deux buts à zéro au terme de la seconde édition.

Film de la finale: Le match a été équilibre dans l’ensemble. Mais sur une action venue d’ailleurs à la 34e minute de jeu, Abdou Khadre Dieylani Cissé (voir par ailleurs) a fait basculer la partie en inscrivant l’unique but du jour. Diambars ne reviendra pas malgré quelques sursauts enregistrés surtout en toute fin de partie. Thiokho, de son côté, voyait son capitaine El Hadji Moussa Ndione brandir sous les papelitos du terrain municipal Georges Békhazi ce titre qui fuyait à son Asc depuis 2008. Soit presque une décennie d’attente donc!

Au coach de Diambars, Moussa Ndiaye, de s’incliner devant un tel coup de massue concocté par l’expérience de Thiokho. Il argumente: «Toutes les deux équipes ont bien joué cette finale équilibrée, du reste. La différence s’est faite sur des détails. Et justement ces détails ont été bénéfiques pour Thiokho, habituée à jouer les grands rôles. Mon équipe Diambars n’a pas démérité en arrivant en finale après deux ans d’existence seulement. Thiokho est plus donc largement plus expérimentée que nous à ce stade de la compétition.»

Pour l’anecdote, le Graal en cadets est allé à Rails. Cette formation a dominé aux tirs au but (0-0, 4tab1) celle de Darou Salam.

Souleymane SECK (jourdesport.sn)

Réactions…

KHADRE CISSE, UNIQUE BUTEUR DE LA FINALE

Dans une posture de buteur estampillée «ZZ»

En 2008, pour sa première saison chez les seniors de Thiokho, Abdou Khadre Dieylani Cissé glanait son premier titre dans cette catégorie suite à une victoire sur tapis vert en finale zonaleà Sébikotane face à Espoirs de Tableau.

Mais samedi écoulé, lors de la finale Thiokho-Diambars, ce fan de l’ancien international français et coach Madrilène Zinedine Zidane, a porté l’estocade en inscrivant l’unique but de la partie (34e). De quelle manière et le tout dans un style purement «zidanesque»! Bel amorti de la poitrine suite à une réception d’un centre d’un coéquipier puis la volée cristalline du pied gauche pour battre le gardien adverse. Une réalisation qui allie équilibre corporel et efficacité maximale. Sans oublier l’élégance naturelle dont fait preuve Abdou Khadre Dieylani Cissé.

Sadibou Cissé, chroniqueur sur le site foot221.sn, est sous le charme de Dieylani Cissé (aucun lien de parenté). «Dieylani a réussi un but d’anthologie et surtout en finale. C’est la marque de fabrique des grands joueurs. Dieylani a tout de même une marge de progression à combler pour devenir un redoutable footballeur. Il en a les capacités.»

Agé de trente ans, Abdou Khadre Cissé a inscrit ce week-end son troisième but dans ce défunt tournoi zonal. Le plus important de tous, sans nul doute. Une façon, bien à lui, de prouver indirectement qu’à Thiokho, Abdou Karim Seck (6 réalisations co-meilleur buteur de Sébikotane), n’est pas le seul qui sait scorer. Les phases départementales de Rufisque à venir nous en dira certainement un peu plus sur la dualité Karim Seck-Dieylani Cissé.

S. SECK (jourdesport.sn)