NAVETANES – FINALE ZONE 6 SEBIKOTANE: Diambars – Thiokho, le bizuth contre la légende !

Finale plus qu’inédite à la zone 6 de Sébikotane (Odcav de Rufisque) ce samedi 28 octobre 2017 au terrain local de Georges Békhazi. Le bizuth Diambars va essayer de se forger un palmarès devant la légendaire Asc de Sébi Thiokho.

Avec cinq trophées dans la besace, Thiokho demeure l’une des Asc les plus prestigieuses et les plus titrées de Sébikotane, loin tout de même derrière Saint-Martin la détentrice du trophée zonal. A l’inverse, son futur adversaire à savoir Diambars, va disputer ce week-end la première finale de son histoire en seulement deux ans d’existence. Une finale des extrêmes en quelque sorte. A la seule différence que Thiokho n’a plus convolé avec le trophée zonal depuis 2008. Presque une décennie de disette.

Qu’à cela ne tienne ! L’issue de cette apothéose devrait survenir d’un coaching gagnant de la part de deux techniciens de classe que sont Moussa Ndiaye (Diambars) et Ibrahima Seck (Thiokho). Et sans nul doute des attaques de feu constatées de part et d’autre. Ngagne Fall de Diambars et Abdou Karim Seck de Thiokho, totalisent chacun six buts.

Côté coaching, Moussa Ndiaye pourra compter sur son registre de technicien globber-trotter pour espérer porter l’estocade devant le chevronné Ibrahima Seck. En effet, Moussa Ndiaye a écumé plusieurs équipes dans le département avec des résultats plus que probants. Ibrahima Seck, quant à lui, a souvent conduit Thiokho sur les cimes sébikotanoises par le passé.

Deux techniciens, qui du reste, ont joué la carte de la prudence en direction de cette finale Thiokho-Diambars. On accepte de part et d’autre, de dévoiler les forces de l’adversaire tout en taisant ses faiblesses. Histoire de ne pas dévoiler la recette salvatrice à mettre en place ce samedi.

Moussa Ndiaye argumente: «Thiokho possède un jeu de qualité avec une attaque de feu. Toutefois, elle a des faiblesses, je ne les dirais pas. Car je compte m’en appuyer pour faire la différence». Ibrahima Seck de répliquer dans un discours quasi-identique. «Diambars a une redoutable équipe avec un bon canonnier devant nommé Ngagne Fall. Cependant j’ai décelé certaines faiblesses pouvant me permettre d’enquiquiner Diambars et d’avoir l’ultime mot.»

En lever de rideau de cette finale senior prévue à 16h30, Rails et Darou Salam vont en découdre dans l’apothéose cadette. Ce sera vers les coups de 15h.

Souleymane SECK (jourdesport.sn)

Réactions…

GORA FAYE, PRESIDENT DIAMBARS

«Entrer définitivement dans la légende»

«Jouer une finale est quelque chose de remarquable. Surtout lorsqu’elle intervient après juste deux ans d’existence. Diambars de Keury Kaw est dans cette posture. Il faut maintenant aller au bout en remportant ce trophée. Condition sine qua non pour entrer définitivement dans la légende de la zone 6 de Sébikotane. Et se mettre dans les meilleures dispositions en direction des phases départementales de Rufisque à disputer dans la foulée. Les populations de notre quartier en sont conscientes tout comme les joueurs. C’est pourquoi la mobilisation est perceptible partout dans le quartier. L’histoire est véritablement en marche à Keur Kaw.»

OUMAR DIOUF «PAPIS», PRESIDENT THIOKHO

«Enlever définitivement les clichés par un succès»

«Certes, le dernier sacre de Thiokho en finale senior, remonte à 2008. Mais, entre-temps, l’Asc a connu des suspensions pour diverses raisons. Désormais, nous pensons avoir dépassé ces regrettables périodes. Les populations en ont exprimé le vœu et l’ont matérialisé également à travers des comportements exemplaires. Et pour magnifier le tout, un titre zonal en cette année 2017 ne serait aucunement de trop. Nous en avons l’équipe tout comme la philosophie pour arriver là. Ce n’est pas pour rien que Thiokho soit la doyenne de Sébikotane avec cette création qui remonte à 1964.»

Recueillis par S. SECK (jourdesport.sn)