RENOUVELLEMENTS ZONE 5 DE THIAROYE : La double casquette de Samba Diop contestée

JOURDESPORT - Les renouvellements de la zone 5 de Thiaroye de l’Odcav de Pikine suscitent déjà des remous. La légalité de l’Assemblée générale qui s'est déroulée vendredi dernier au Centre Jacques Chirac est contestée par six présidents sur douze de clubs. Ils menacent de boycotter le national populaire à Thiaroye ou de présenter un bureau parallèle.

L'ancien président de la zone 5, Mamadou Sy plus connu sous le nom de «Bassène» invoque entre autres manquements qui annulent hypto facto l'AG,  «la double représentativité du président sortant Samba Diop. Non mandaté par l’Asc Penc dont il est membre du Comité directeur nouvellement élu, Samba Diop s’est rabattu sur le mandat de Ndoxmi ».

Or selon les contestataires en conférence de presse dimanche, «une personne ne saurait être membre de deux groupements sportifs».

Les autres irrégularités soulevées sont, entre autres, l’accréditation d’un délégué autre que celui mandaté par le président de l'Asc Rochette, une procuration non signée et non accompagnée de la copie d'identité du concerné.

Les dirigeants qui contestent la légalité de l’Ag de la zone 5 de Thiaroye regrettent que cette forfaiture de Samba Diop soit cautionnée par Amadou «Boy» Sy président de l’Odcav, candidat à sa propre succession.

Sans compter à la place de superviseur de l’Ag, il a été mentionné Amadou Sy candidat à l'Odcav.

Mamadou I. S. NIANG