CONFEDERATION AFRICAINE DE SURF : «Alex» Alcantara et Oumar Séye vont siéger dans le bureau

La Fédération sénégalaise de surf (Fss) tient un point de presse ce mercredi 4 octobre 2015 au Surfer’s Paradise des Almadies à partir de 16 h. il portera sur deux informations majeures 

Il s’agit d’abord de la récente nomination de notre compatriote El Hadji Oumar Séye, par ailleurs vice-président de la Fss, au poste stratégique de manager général de l’Afrique de l’Ouest par la World Surf League (l’équivalent de la Fifa du surf). Ensuite de la mise en place de la toute nouvelle Confédération africaine de surf en marge d’un conclave prévu le 25 novembre prochain à Rabat (Maroc). A ces assises, le Sénégal, est assuré de facto de s’octroyer deux postes clés à savoir la vice-présidence chargé des compétitions et de la trésorerie générale. Deux postes que devront occuper respectivement Oumar Séye et l’actuel président de la Fédération sénégalaise de surf, Alexandre Alcantara dit «Alex».

Par ailleurs, L’Afrique du Sud et le Maroc, pays phares de cette future confédération africaine de surf au même titre que le Sénégal, sont également assurés de gérer certains postes à pourvoir au Maroc, en novembre prochain. L’Afrique du Sud va hériter du poste de vice-président chargé du marketing et de la communication. Alors que le Maroc verra ses émissaires piloter les postes de trésorier général adjoint et de secrétariat général adjoint. La future Confédération africaine va regrouper 29 nations. Tandis que l’Afrique de l’Ouest compte neuf pays avec le Sénégal comme le pôle principal.

Avec la nomination d’Oumar Séye comme manager de l’Afrique de l’Ouest par la Wsl, le Sénégal pourra entre autres abriter dans les plus brefs délais un circuit mondial octroyant plus de 1 500 points. A cette occasion, 360 personnes (pro-man, pro-girl et athlètes) seront attendues à Dakar. Du coup, trois départements clés de notre pays seront concernés. Il s’agit du ministère des Sports, du tourisme et de l’environnement.

Pour la petite histoire, Oumar Séye est le premier surfeur pro du Sénégal. Il a la quarantaine. Et il est le guide de de l’Association Black Surf et de Surf Club Ngor. Cette formation qui, du reste, organise, depuis bientôt dix ans le Rip Curl Trophy. Oumar Séye a formé de nombreux surfeurs sénégalais à l’instar de Thierno Samb et Chérif Fall devenus désormais surfeurs pros comme lui.