PETANQUE – 2e EDITION DES 72 HEURES DE SALY: La Petite Côte en sanctuaire des douze gladiateurs

Avec la présence annoncée des douze meilleurs boulistes au monde à l’heure actuelle, la 2e édition des 72 heures du Tournoi international de Saly est sans nul doute partie pour être le plateau le plus relevé de toute l’histoire de la pétanque. Elle est fixée pour les 2, 3 et 4 février sur les boulodromes de la Petite Côte.

Avec des noms prestigieux comme Philippe Suchaud, Henri Lacroix, Philippe Quintais, Christian Fazzino Christian... La messe bouliste de Saly en février 2018 va être le sanctuaire des gladiateurs de la pétanque moderne. On sera donc loin de la 1re édition des 72 heures de pétanque de Saly ayant réuni exclusivement que des boulistes africains venus de douze pays. On sera plutôt en face d’un tournoi regroupant la crème des boules dans la contrée mbouroise. En sus des joueurs locaux et africains pour plus de nations en lice. Ce qui vaudra le détour de tout un chacun du côté de Saly.

En tout cas c’est le vœu exprimé par les organisateurs du club Saly en marge d’un point de presse tenu ce mardi 21 novembre 2017. Corinne Luiz, Sg dudit club, campe le décor. «Avec des joueurs de classe mondiale, cette 2e édition est partie pour être plus que populaire. L’orientation sportive demeurera surtout que la pétanque devienne discipline olympique pour 2024 aux Jo de Paris. Le volet culturel et celui touristique ne seront pas en reste. A cet égard, le musicien Sidy Samb sera là.»

Mu de ces ambitions, le club de Saly présidé par Bassirou Seck s’évertue à boucler à temps le budget de 30 millions. Tout comme pour une bonne communication sur cet évènement d’envergure universelle. Xavier Luiz, conjoint de Corinne et par ailleurs président d’honneur de Saly fait monter les enchères. «Le budget est lourd et la compétition en vaut la chandelle car ce sera du très haut niveau. Nous avons fait de nombreuses démarches pour arriver à réunir tous ces gladiateurs de la pétanque le temps d’un tournoi. Du jamais vu même dans les Championnats du monde. Maintenant, le temps est venu de finaliser pour une réussite optimale au finish.»

A signaler qu’une cagnotte de sept millions sera à partager aux différents lauréats. Dont un million pour la triplette vainqueur. En marge de cette compétition, des journées Vip et des actions sociales vont figurer dans l’agenda des organisateurs de Saly.

Souleymane SECK (jourdesport.sn)