SURF – WORLD QUALIFYING SERIES (WQS): Chérif Fall et Thierno Samb, pionniers du Sénégal!

Jusqu’ici aucun sénégalais n’a eu le privilège de disputer le World Qualifying Series (WQS) qui est un circuit de qualification au championnat du monde de surf. Chérif Fall (21 ans) et Thierno Samb (24 ans) seront ainsi, du 12 au 18 septembre prochain à Casablanca (Maroc), les pionniers sénégalais à cette compétition qui est l’étape de tamisage pour le World Championship Tour (Wct). Ce Wct rassemble traditionnellement les 38 meilleurs surfeurs professionnels et les 17 meilleures surfeuses professionnelles.

De 1998 à 2007, le Tour Européen dénommé Epsa était le circuit attribuant le titre de pro à un surfeur donné. A l’instar donc de l’épreuve vécue et réussie dans le temps par Oumar Séye, le premier surfeur pro sénégalais. Mais depuis 2007, le Wqs a pris ses marques au détriment de l’Epsa. Faisant passer du coup le Top de concurrents de 44 athlètes au chiffre de 36.

C’est ce circuit du Wqs auquel Chérif Fall et Thierno Samb vont devoir se frotter à Casa à partir de mardi prochain. Et ce pour une durée de six jours. Ceci afin d’espérer atteindre la crème du surf mondial à savoir le Wct. Et arborer dans la foulée le statut plein de surfeur pro. Pour dire vrai, Chérif Fall est déjà rentré dans le circuit pro grâce à ses bons résultats obtenus sur les spots africains et sus de la disposition d’un sponsor local (Rip Curl Sénégal). Alors que Thierno Samb était parvenu à franchir trois tours lors des mondiaux de Biarritz en mai dernier. Suffisant donc pour voir Chérif Fall et Thierno Samb prendre part à ces Wqs étalés du 12 au 18 septembre prochain à Casablanca. Et postuler par ricochet au Wct.

Chaque tour franchi durant ces Wqs 2017 verra son auteur empocher entre 100 et 300 euros (65 000 et 195 000 F Cfa). Et en cas de podium ou de belles performances, l’athlète en question pourra décrocher un des gros sponsors présents sur les lieux. Avec surtout en ligne de mire l’acquisition du titre de surfeur pro.

Pour conclure, ce Wqs se tient entre dix à douze fois durant la saison. Trois étapes se tiennent en Europe. Une édition en Afrique avec l’étape du Maroc (parfois en Afrique du Sud). Tout le reste a lieu dans les pays asiatiques et au niveau des Usa.

Souleymane SECK (jourdesport.sn)

OUMAR SEYE, COACH DE CHERIF ET THIERNO

«C’est l’aboutissement de seize ans de travail»

Jourdesport.sn: Comment vous vivez la participation de Chérif Fall et Thierno Samb à ces Wqs au Maroc?

Oumar Séye: C’est l’aboutissement d’un long travail. J’ai pris sous mes ailes Thierno Samb et Chérif Fall alors qu’ils étaient déjà cadets. Disons à l’âge de huit ans, Surf club Ngor les a recrutés. J’ai cru en eux et j’ai fait tous les sacrifices nécessaires pour les amener au niveau où ils sont aujourd’hui. Chérif Fall est rentré dans le circuit pro tandis que Thierno Samb frappe à la porte de ce même juteux créneau. Sur le plan national, Chérif Fall et Thierno Samb ont glané de nombreux titres avant de briller sur les spots africains et d’ailleurs. Donc tout ceci n’est qu’un couronnement logique. Il ne reste plus qu’à franchir cette ultime étape des Wqs. Afin que Chérif Fall et Thierno Samb puissent vivre désormais de leur sport favori à savoir le surf. Cela a toujours été mon défi. Tout ceci ne serait possible grâce à l’apport de la Fédération sénégalaise de surf. Mention particulière aux coaches que sont le Dtn fédéral Yan Dagassan, René Pierre Laraise et Pape Alioune Ndiaye dit «Papé».

Comment Thierno Samb et Chérif Fall ont peaufiné leur préparation avant le départ pour Casa prévu ce dimanche à 6 heures du matin?

Il faut signaler que Chérif Fall bénéficie d’une bourse annuelle de l’Ambassade de France basée à Dakar. Elle est évaluée à 1 100 euros (715 000 F Cfa). D’où ce stage subi depuis bientôt deux semaines par Chérif Fall en France. Pays d’où il décollera d’ailleurs pour nous rejoindre directement au Maroc pour les besoins de ce Wqs. Thierno Samb, de son côté, s’est bien préparé à la maison avec des séquences techniques, tactiques et stratégiques. Du coup, nous sommes confiants pour réussir cette compétition du Wqs (World Qualifying Series). Et voir donc à l’arrivée nos deux athlètes aptes pour rejoindre l’élite du surf regroupée autour du World Championship Tour (Wct). Condition sine qua non pour les voir devenir pro à titre plein et décrocher au passage des contrats faramineux. Ce qui ne serait que justice pour tous les sacrifices consentis par notre club de Surf Ngor, l’Ambassade de France à Dakar, la Fédération sénégalaise de surf. Pour montrer vraiment que le travail a été bien partagé pour la réussite de Thierno Samb et Chérif Fall.

Pour l’anecdote, je vais passer dans une nouvelle présélection sous peu de petits enfants. Ceci pour mettre d’autres futurs Chérif Fall et Thierno Samb dans le bain. Et reprendre le même travail. Car je suis un homme de défis.

Recueillis par S. SECK (jourdesport.sn)